Licenciement pour insuffisance professionnelle jugé sans cause réelle et sérieuse

Un salarié a été brutalement écarté de son poste de travail et placé en mise à pied conservatoire sans aucune explication. Il sera ensuite licencié pour insuffisance professionnelle, alors même qu’il n’avait jamais fait l’objet du moindre recadrage.

Défendu par le Cabinet Legond-Pommel devant le Conseil des Prud’hommes de Paris, le licenciement a été jugé sans cause réelle et sérieuse au motif que : « l’employeur n’a pas démontré l’incapacité objective et durable du salarié à exécuter de façon satisfaisante un emploi correspondant à sa qualification » et le salarié indemnisé de son préjudice. (CPH Paris, encadrement, 25/06/2021).

Le licenciement pour insuffisance professionnelle reste un motif de licenciement délicat à manier pour les employeurs, qui requiert préparation et conseils.

Article précédent
L’application erronée de l’arrêt du 4 avril 2019 de la Cour de Cassation par la 5ème Chambre sociale de la Cour d’Appel de Versailles
Menu